CONTACTER UN CONSEILLER ACE
ACE

ACE, Le service gagnant - COURTIER PRETS IMMOBILIERS

Acheter > Ancien > Maison : la check-list d'un achat réussi
Maison : la check-list d'un achat réussi

Un certain nombre de vérifications s'imposent lors de l'achat d'une maison ancienne : de la solidité de la construction à son environnement, en passant par l'exposition des pièces.
Maison : la check-list d'un achat réussi


De la cave au grenier, du garage au salon, du jardin à la fosse septique. : rien ne doit échapper à votre vigilance au cours de vos visites. Vous devez prendre le temps d'ausculter votre future maison sous toutes les coutures. La liste de tous les points à vérifier.

A L'INTERIEUR : DE LA CAVE AU GRENIER

• Les murs doivent présenter un aspect sain et être dépourvu de trace d'humidité : sinon, cela peut être dû à un mauvais drainage des eaux, ou à une étanchéité médiocre des fenêtres ou du toit
• Aucune condensation ne doit se former à l'intérieur du logement : c'est le signe d'une ventilation défectueuse
• Examinez l'état des plafonds et recherchez fissures et autres gondolements.
• Vérifiez la solidité des planchers en effectuant quelques sauts !
• Renseignez vous sur l'âge de l'installation électrique et de la chaudière.
• Regardez la disposition des pièces ainsi que leur répartition. S'il faut traverser les différents espaces de vie, cela peut être préjudiciable à la bonne entente familiale. Pensez à privilégier une véritable séparation entre enfants et parents.
• Les w.c et la salle de bains sont-ils séparés et possèdent-ils une aération ?
• Combien de points d'eau ?
• Dans la salle de bains, baignoire ou douche, ou les deux ?
• La luminosité : passer le matin et l'après-midi pour l'apprécier dans les différentes pièces

A L'EXTERIEUR : LES TRAVAUX A PREVOIR

• Existe-t-il un sous-sol ou un vide sanitaire assurant une bonne isolation ? Une maison sur pleine terre est moins chère mais plus sujette à l'humidité.
• S'agit-il d'un raccordement au tout-à-l'égout ou d'une fosse septique ? Bien des maisons même à Paris ne sont pas toujours raccordées au tout-à-l'égout.
• Vérifiez l'exposition du jardin, cela peut servir pour savoir quelles espèces végétales subsisteront, et tout simplement pour votre agrément. Attention aux beaux vieux arbres : l'élagage coûte cher.
• Suivant l'âge de la maison, budgétez les futurs travaux à entreprendre. Sachez notamment qu'il faut en moyenne :
- tous les 15 ans, changer les chêneaux et les étanchéités en zinc dans les zones urbaines ;
- tous les 20 ans, sabler les façades en pierre apparente ;
- tous les 30 ans rénover les souches de cheminées, remplacer le support des matériaux de couverture ainsi que les menuiseries en bois ;
- tous les 50 ans, refaire la toiture, rénover les joints de murs en briques de parement, rénover les enduits en mortier de ciment.

L'ENVIRONNEMENT : PRESERVEZ VOTRE QUALITE DE VIE

Les professionnels ont coutume de dire que le prix d'un logement c'est : l'emplacement, l'emplacement et encore l'emplacement ! Même s'il ne fait pas tout, le proche environnement d'un logement fait beaucoup. Et notamment le bonheur ou le malheur de ses propriétaires. Apprenez à vous poser les bonnes questions avant d'acheter.

Le quartier est-il bruyant ?
• Visitez le quartier à différentes heures de la journée, c'est le meilleur moyen de lever de possibles lièvres : la maison avec jardin en bout de piste d'un aéroport n'est agréable qu'un jour de grève ou par vents favorables ; la place de centre ville s'anime souvent passé 2 heures du matin et la cour de récréation voisine est particulièrement agréable en période de congés scolaires . !
• Visitez l'appartement en semaine et pas seulement le week-end. Cela vous permettra de déceler les vibrations de l'atelier d'à côté ou de l'imprimeur logé en sous-sol et fermé le dimanche. Ce type de nuisances est beaucoup plus fréquent qu'on ne le croit.
• Vérifiez aussi les bruits de la circulation, en examinant la configuration des lieux : y a-t-il des virages dangereux à proximité, ou des côtes ? Si oui, attention aux coups de frein et aux accélérations des camions par exemple ! Pensez aussi que le périphérique est plus silencieux aux heures de pointes.

Le quartier est-il vivant et bien desservi ?
• Si vous tombez amoureux d'une magnifique maison en rase campagne, posez-vous la question des transports. L'un des parents est-il prêt à faire le taxi tous les jours pendant des années si les enfants sont petits ? Si la maison est trop isolée, les enfants risquent de devoir poursuivre leurs études en internat, et il faut être prêt à l'assumer.
• Dans le cas d'une maison de ville, vérifiez les problèmes de stationnement, est-ce qu'il y a un garage, est-il possible de louer un box pas trop loin ? Autrement, c'est l'enfer ou.la ruine en forfaits de stationnement !
• Assurez-vous également de la proximité des commerces, écoles, administrations, centre médicaux, hôpitaux etc.

Le quartier va-t-il changer ?
• Informez vous sur les différentes servitudes privées ou administratives qui pèsent sur le terrain de votre futur pavillon : droit de passage, projet d'implantation de lignes électriques, servitudes de vue, de plantations d'arbres.
• Il peut aussi exister un droit de préemption municipalité en vue d'élargir une rue, voire de faire passer une route dans votre futur jardin. Renseignez-vous auprès de la mairie.
• Rendez-vous aussi en préfecture, à la Direction départementale de l'Equipement, pour prendre connaissance des projets d'aménagement dans votre secteur. Des acquéreurs ont eu par exemple la mauvaise surprise de voir une voie ferrée désaffectée depuis 30 ans reprendre du service après leur installation. Dommage ! Cette information était connue de longue date.
• Enfin, interrogez le voisinage. N'est-il pas décidé de construire un stade, une école, un immeuble, un centre commercial à proximité ? Essayez de glaner le maximum d'informations y compris sur vos futurs voisins. Fuyez les querelleurs et les nuisances sonores !

Laurence BARNIER

© Copyright Rent a NEWS, 2005.

J'aime, j'aime pas !

Profitez de votre déménagement pour vous offrir l'espace dont vous avez toujours rêvé. Faites le point sur ces petits riens qui changent tout !
• Repas en famille ou entre amis : dans quelle pièce vous réunissez-vous ? La cuisine ? Choisissez-la en conséquence !
• Vous adorez . le petit rayon de soleil matinal dans votre lit, déjeuner en terrasse, le silence, les quartiers animés ? Faites-vous plaisir !
• Vous avez toujours regretté l'absence . de rangements, d'une salle de jeu, d'un coin lecture ou home cinéma ? Veillez à ce que votre futur logement vous les offre.
• Vous aimiez beaucoup, modérément, pas du tout votre ancien moyen de chauffage : central au gaz, électrique ? Tirez-en les conclusions qui s'imposent.

" Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d'un particulier avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argents"