CONTACTER UN CONSEILLER ACE
ACE

ACE, Le service gagnant - COURTIER PRETS IMMOBILIERS

Acheter > Ancien > Budget achat : prévoir. même l'imprévisible !
Budget achat : prévoir… même l’imprévisible !

Aux dépenses proprement dites de l’achat du logement, viennent s’ajouter d’autres frais qu’il ne faut pas négliger dans son budget. Petite énumération à la Prévert.
Budget achat : prévoir… même l’imprévisible !


DES INTERMEDIAIRES, POUR NEGOCIER UN LOGEMENT ANCIEN

Si c’est un notaire qui vous a permis de trouver votre logement, il percevra à ce titre des honoraires de négociation réglementés. Ils s’établissent à 4,1 % pour un achat de 100 000 € par exemple.
S’il s’agit d’un agent immobilier, vous lui devrez une commission : celle-ci n’est pas réglementée, mais elle doit être indiquée dans son mandat. Comptez entre 5 et 10 % TTC du prix de vente, selon la valeur du bien.

UN ARCHITECTE POUR FAIRE CONSTRUIRE OU AGRANDIR

Pour la construction d’une maison individuelle, l'intervention d'un architecte est nécessaire quand la surface créée dépasse 170 mètres carrés de surface hors œuvre. Ses honoraires sont libres. Tablez toutefois entre 5 % et 10 % du coût total.

DES TAXES POUR L’ETAT

L’État et les collectivités locales prélèvent leur dîme sur toutes les transactions immobilières : droits d’enregistrement pour l’achat ancien, et toutes sortes de taxes pour la construction neuve.

Exemple. Dans l’ancien, les droits d’enregistrement pour un achat de 100 000 € s’élèvent à 5 090 €, auxquels il faut rajouter 766 € (droits de timbres, salaire du conservateur des hypothèques et TVA). Tout cela hors honoraires du notaire.
Exemple. Pour une construction neuve, vous paierez moins de taxes au moment de la signature chez le notaire : elles sont de 1 280 € (publicité foncière, TVA, timbres fiscaux, etc.) pour une maison de 100 000 €. En revanche vous devrez vous acquitter de nombreuses autres taxes : TLE, PRE, TDENS ou TDCAUE. Pour une maison de 100 m2 en province, financée par un prêt classique, comptez au total plus de 2000 € répartis de la façon suivante. Environ
• 1 000 € pour la taxe locale d’équipement (TLE),
• 600 € pour la taxe départementale des espaces naturels sensibles (TDENS),
• 100 € au titre de la taxe pour financer les conseils d’architecture (TDCAUE)
• et enfin quelques centaines d’euros supplémentaires pour la participation au raccordement à l’égout (indiquée dans le permis de construire), participation pour le financement de tout ou partie des voies nouvelles ou réseaux, le financement des équipements propres, etc.

DES CHARGES, POUR LA COPROPRIETE

Lorsque vous achetez un appartement en copropriété, le syndic vous réclame très rapidement la partie des charges de copropriété dont vous devez vous acquitter sur l’année. Elles s’élèvent souvent à plusieurs milliers d’euros.
En outre, pour savoir si des dépenses importantes (ravalement de l’immeuble, réfection de la toiture, installation d’un ascenseur…) ont été votées récemment en assemblée générale, renseignez-vous auprès du syndic afin de les inclure dans votre plan de financement. Cette démarche, indispensable, est trop rarement effectuée. C’est souvent trop tard (lors de l’acte définitif de vente) que l’acquéreur découvre leur existence !

DES PROFESSIONNELS POUR DEMENAGER

Ce poste de dépense n’est pas négligeable. Tablez par exemple pour un quatre pièces de 100 m2, avec 50 m3 de mobilier, sur un budget de 1 500 à 2000 euros en classe « économique » et de 2 300 à 3 000 euros en version « luxe ».

UNE ASSURANCE POUR L’HABITATION

Son montant peut augmenter par rapport à votre dernier appartement, surtout si vous avez déménagé pour habiter dans un logement plus grand. Renseignez-vous auprès de votre assureur pour en prévoir le coût.

DES IMPOTS LOCAUX : TAXE D’HABITATION ET FONCIER

Le passage à l’état de propriétaire entraîne le paiement de la taxe foncière, en plus de la taxe d’habitation. Si vous déménagez de Paris à la périphérie, par exemple, méfiez-vous. Le réveil risque d’être douloureux ! Renseignez-vous auparavant sur le montant de ces deux taxes, qui peuvent atteindre des sommets insoupçonnés des habitants de certaines grandes villes, où leur niveau est particulièrement bas.

DES FRAIS D’INSTALLATION

Ne sous-estimez pas les équipements indispensables comme les placards, les frais de peinture, papiers peints, moquette, etc.

UN CHANGEMENT DE MODE DE VIE

Évaluer aussi les frais liés à votre nouveau mode de vie. Aurez-vous besoin d’un deuxième véhicule ? Devrez-vous laisser vos enfants en demi-pension ? Acheter une tondeuse à gazon, un barbecue… ?

Laurence BARNIER

© Copyright Rent a NEWS, 2005.

" Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d'un particulier avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argents"