CONTACTER UN CONSEILLER ACE
ACE

ACE, Le service gagnant - COURTIER PRETS IMMOBILIERS

Vu dans la presse > Communiqués de presse > Détail du communiqué
<< Retour à la liste des communiqués de presse

Communiqués de presse

31/10/2003

La note de conjoncture ACE

Avec plus de 500 dossiers transformés par mois, ACE se positionne comme le spécialiste du prêt immobilier à taux fixe. Son directeur, Joël Boumendil, répond aux questions des candidats à la propriété et des déjà-propriétaires souhaitant se renseigner sur l'évolution des taux des prêts immobiliers.


Quelle est votre appréciation du marché de l'immobilier en ce dernier trimestre 2003 ?
Joël Boumendil : Malgré l'inversion de tendance annoncée par certains, le marché immobilier ne s'essouffle pas. A la rentrée des vacances, nous avons bien constaté que la reprise était moins dynamique que les années précédentes, mais le léger ralentissement ne fait que traduire un certain retour à la normale. Après s'être assaini, le marché trouve son équilibre. Les particuliers cherchent toujours à acquérir. Malgré la faible augmentation des taux, ils continuent à penser que « c'est toujours le moment d'acheter.

L'autre constat, c'est l'éloignement de Paris. Les nouveaux acquéreurs délaissent de plus en plus la capitale et la proche périphérie. Ils se tournent vers des villes comme Chartres, Reims, Orléans ou Tours où les prix au mètre carré sont de 30 à 40 % moins élevés. La recherche d'une meilleure qualité de vie contribue également à ce phénomène. ACE enregistre, pour sa part, une augmentation de 15 % des demandes pour les régions situées à 1 heure de Paris.


Pouvez-vous faire un point sur les taux actuellement proposés ?
JB : En moyenne, le taux s'établit aujourd'hui à 4,10  % pour un crédit fixe sur 15 ans, en légère augmentation par rapport au mois de juillet. L'assurance emprunteur, toujours en moyenne, est proche de 0.25 %. Dans la plupart des organismes prêteurs, elle s'élève à 0,50 % du montant du prêt. Chez ACE, nous la calculons en fonction de l'âge de l'emprunteur. Pour un acheteur de 30 ans, elle ne coûte que 0,16 %. Sachant que les trois quarts de notre clientèle ont moins de 40 ans, nous en distribuons beaucoup.

Confirmez-vous la tendance à l'allongement de la durée des crédits ?
JB : Oui, je crois que ce phénomène s'affirme. Nous nous dirigeons lentement mais sûrement vers le modèle anglais où les prêts de 30 ans et plus sont couramment distribués. Nous n'en sommes pas encore là, en France, mais nous enregistrons de plus en plus de prêts remboursables sur 20 ans ou plus, alors qu'il y a 3 ou 4 ans, ils étaient l'exception. Cet allongement de la durée permet de compenser la forte hausse des prix constatée depuis 1998.

Une autre tendance : nous accordons de plus en plus de prêts à 110 %, c'est-à-dire incluant les frais de notaire et sans apport personnel. Ils concernent au premier chef les primo-accédants de moins de 30 ans qui viennent tout juste d'entrer dans la vie professionnelle et qui ne trouvent pas à se loger en location. Avec les taux actuels, le remboursement mensuel n'est guère plus élevé qu'un loyer.
Aujourd'hui, la moyenne des emprunts est de 152.000 euros, alors qu'il y a deux ans, elle était de 110 000 euros.


Concernant plus précisément ACE, votre appréciation ?
JB : Nous sommes partis pour réaliser une excellente année 2003, encore meilleure qu'en 2002, année déjà exceptionnelle. ACE est le leader incontesté du marché avec plus de 500 dossiers par mois transformés. Ce nombre, indépendamment de la satisfaction qu'il nous apporte, nous permet d'avoir une connaissance très approfondie du marché.

 

ACE, le spécialiste du crédit à taux « moins »
Courtier en prêts immobiliers, ACE se charge d'obtenir pour les particuliers, candidats à l'acquisition d'un bien immobilier, le crédit le plus avantageux, adapté à leurs profil et profession, auprès des établissements financiers. ACE parvient à obtenir des prêts inférieurs de 0,30 à 0,40 % à ceux des banques. A titre d'exemple, au 30 septembre 2003, ACE proposait un crédit à taux fixe sur 15 ans à 4,10 %, hors assurance La recette ? Alors qu'un particulier ne consulte pas plus de quatre ou cinq banques, ACE travaille régulièrement avec 30 établissements financiers. Grâce au volume d'affaires qu'elle leur apporte, la société obtient des réductions sur leurs meilleurs taux et en fait bénéficier directement le futur acquéreur.

Le concept de la société, créée en 1995, a rencontré très vite le succès et lui a permis de connaître une croissance rapide. Comptant 11 agences et employant une centaine de salariés, ACE réalise une moyenne de 500 contrats par mois. Elle a dégagé en 2002 près de 700 M€ de prêts (+ 15 % par rapport à 2001) et réalisé un chiffre d'affaires de 6 M€ (+ 15 % par rapport à 2001).

 


Contact Presse
Galivel & Associés - Carol Galivel / Pascale Pradère - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03 - galivel@galivel.com

Télécharger le document
" Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d'un particulier avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argents"